Poilus de Haute-Saintonge

Poilus de Haute-Saintonge, lettres et carnets

éditions le Passage des Heures, 2014

 

Couv

 

 

Des centaines de lettres et de cartes postales, de photos et de carnets ont été découverts dans un grenier vanzacais au début de l'été 2012.

C'est ainsi que tout a commencé ... que j'ai été projetée dans l'histoire de la Grande Guerre, dans l'univers de ces familles dont aucune n'a été épargnée.

Ces lettres, qui ont dormi cent ans dans la poussière de ce grenier, s'adressaient à moi; c'est ainsi que je l'ai compris. C'est ainsi que je dois l'interpréter.

Tous ces Poilus, qui ne se sont pas exprimés, par pudeur ou emportés par une mort injuste et prématurée, c'est maintenant que la parole leur est donnée, grâce à leurs écrits retrouvés.

Le sacrifice de leur jeunesse, de leur vie, leurs souffrances et les horreurs qu'ils ont endurées doivent être connus et salués.

C'est un devoir que de rendre hommage à leur mémoire qui, jamais, ne doit tomber dans l'oubli.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site